Blockchain : Smart Contracts

La blockchain est développée depuis 2008 comme une technologie de stockage et de transmission d’informations.

La technologie offre des normes élevées de transparence et de sécurité car elle fonctionne sans organe central de contrôle.

Plus précisément, la blockchain permet à ses utilisateurs – connectés en réseau – de partager des données sans intermédiaires.

Temps de lecture : 5 minutes 

triangle-bleu-up
« Quoi de mieux que de travailler avec des experts ? »

La blockchain : comment ça marche ?

Voici les principales fonctionnalités :

  • L’identification de chaque partie est réalisée par un procédé de cryptage (chiffrement).
  • Les transactions sont envoyées à un réseau d’ordinateurs (ou « nœuds » de stockage) situés dans le monde entier.
  • Chaque « nœud » possède une copie de la base de données dans laquelle l’historique des transactions effectuées est enregistré. Tous les intervenants peuvent y accéder simultanément.
  • Le système de sécurité est basé sur un mécanisme de consensus de tous les « nœuds » à chaque fois qu’une information est ajoutée. Les données sont décryptées et vérifiées par des « centres de données » ou des « mineurs« . Les transactions ainsi vérifiées sont ajoutées à la base de données sous forme de blocs de données chiffrés (il s’agit d’un « bloc » dans la blockchain).
  • La gestion décentralisée de la sécurité empêche la falsification des transactions. Chaque nouveau bloc ajouté à la blockchain est lié au bloc précédent, et des copies sont transmises à tous les « nœuds » du réseau.
TRANSACTION CLASSIQUE centralisée

La blockchain : quels sont ses avantages ?

Il y a de nombreux avantages à utiliser la blockchain, parmi lesquels :

La rapidité des transactions est due au fait que les blocs sont vérifiés en quelques secondes à quelques minutes. La sécurité du système est assurée par une authentification effectuée par un groupe d’utilisateurs différents qui ne se connaissent pas.

Cela empêche les intentions malveillantes ou le risque de piratage, car les nœuds surveillent le système et se vérifient.

Les gains de productivité et d’efficacité qui découlent du fait que la blockchain délègue l’organisation des échanges à des protocoles informatiques.

Cela réduit mécaniquement les coûts transactionnels ou de centralisation (coûts financiers, coûts de contrôle ou d’authentification, recours à des intermédiaires qui sont rémunérés pour leurs services ; automatisation de certains services, etc.) qui existent dans les systèmes traditionnels.

La blockchain : quelles sont les applications possibles ?

Historiquement la blockchain est utilisée pour le secteur bancaire dont la cryptomonnaie BitCoin est la forme la plus connue.

La blockchain représente une innovation majeure, notamment lorsqu’elle est utilisée dans le secteur bancaire.

En effet, historiquement, la technologie blockchain a été développée pour supporter les transactions via les crypto-monnaies (dont le plus célèbre Bitcoin), et sa principale caractéristique est qu’elle n’est pas dépendante d’une organisation privé ou public.

Mais ses utilisations ne se limitent pas aux crypto-monnaies. De nombreux domaines et secteurs d’activités, commerciaux ou non commerciaux, publics ou privés, utilisent déjà la blockchain ou envisagent de le faire dans les années à venir.

Il est applicable aussi dans le domaine de l’assurance, la logistique, le secteur énergique, santé, immobilier, luxe, aéronautique, et bien d’autres

 Qu’est-ce qu’un Smart Contract ?

Le concept de Smart Contact “contrats intelligents” a été établi au milieu des années 1990 par le scientifique et cryptographe Nick Szabo.

Les contrats intelligents sont l’équivalent informatique des contrats traditionnels. Cependant, contrairement aux contrats traditionnels dont l’exécution est régie par un cadre légal, l’exécution des smart contracts ne nécessite l‘intervention d’aucun tiers de confiance et, en tant que protocole informatique, est régie par l’algorithme connue de tous.

Les contrats intelligents sont des logiciels sans autorité légale. Ils s’appuient sur la technologie blockchain pour sécuriser et infalsifier les termes et conditions de leur exécution.

En pratique, les contrats intelligents exécutent automatiquement des conditions prédéfinies et enregistrées dans la blockchain. Seul le code informatique conditionne l’exécution totale ou partielle du contrat.

 

 

contrat

Comment fonctionne un Smart Contract ? 

API image

Les smart contrat fournissent un contrat digital équivalent aux contrats papier. Lors de l’exécution, toutes les étapes de vérification sont enregistrées dans la blockchain utilisée, un processus qui protège toutes les données en empêchant la modification ou la suppression des données.

En pratique, la grande majorité des contrats intelligents sont utilisés pour automatiser l’échange de valeur sous forme d’actifs cryptographiques. Toutes les écritures comptables liées à ces échanges de valeurs numériques sont systématiquement enregistrées sur la blockchain.

Ainsi, tous les transferts d’actifs sont publics, prévisibles et irrévocables. N’importe qui peut vérifier la bonne exécution des contrats intelligents et déterminer quels actifs se trouvent sur la blockchain.

En tant que tels, les smart contrats garantissent un ensemble de conditions d’exécution extrêmement complexes et complètes, ne laissant aucune place au doute ou à la confusion.

Les conditions sont très clairement fixées et l’interprétation du code est sans ambiguïté, à l’inverse de l’interprétation humaine, qui laisse toujours place à des imprécisions, des erreurs ou des découvertes de vide juridique.

Envie de concrétiser un projet informatique  ?

Les avantages et les inconvénients du Smart Contract

Les avantages :

Les avantages des contrats intelligents sont multiples.

Ceux-ci vous permettent de :

  • Garantir l’accord entre deux (ou plusieurs) parties grâce à la transparence et l’immuabilité de la blockchain.
  • Automatisez les paiements et éliminez le risque de non-paiement souvent présent dans les contrats traditionnels.
  • Réduire drastiquement les coûts intermédiaires de formulation, de suivi et de signature des contrats (notaires, avocats).

Les inconvénients

Cependant, les contrats intelligents présentent des lacunes sur lesquelles les experts en technologie de la blockchain et des registres distribués travaillent actuellement.

Le principal inconvénient reste le risque inhérent de défauts à tout programme informatique.

Le code du smart contrat est souvent open source, mais si ce code est mal conçu, les pirates pourraient exploiter les failles qu’il contient au détriment des autres utilisateurs.

L’exemple le plus célèbre de piratage était “The DAO”, qui a entraîné des pertes de plus de 150 millions de dollars (en ethereum).

La communauté de cette cryptomonnaie a depuis fait le douloureux choix de réécrire l’historique des transactions enregistrées dans cette blockchain pour dépouiller les pirates de leur butin et restituer ce qui a été volé à toutes les victimes.

Face à la nécessité de réintroduire l’intervention humaine dans le cadre de contrats intelligents pour restaurer la moralité et l’ordre public, de tels enjeux posent la question de l’immuabilité de la blockchain.

Il existe une doctrine selon laquelle une forme de gouvernance supplémentaire peut être ajoutée à la blockchain, orchestrée par un jeu astucieux de contrats intelligents pour définir d’éventuels cas d’arbitrage en cas d’urgence.

En revanche, les puristes des cryptomonnaies et de leur évolution soutiennent au maximum la protection de ces écosystèmes, en évitant toute ingérence humaine et politique.

 

Exemples de Smart Contract

Certaines blockchains permettent le déploiement de smart contracts : la plus célèbre est bien sûr Ethereum, qui contient déjà un grand nombre d’applications décentralisées programmées via des smart contracts.

La blockchain Cardano (blockchain open source) actuellement en développement offre également cette possibilité, garantissant un niveau de sécurité adapté aux systèmes les plus critiques.

Actuellement, les contrats intelligents les plus matures sont programmés sur Ethereum et répertoriés sur StateoftheDapps (Application décentralisée). Selon le secteur d’activité, il en existe plusieurs types :

  • Echanges monétaires décentralisés,
  • Jeux sur Blockchain autour des NFT : Jeton non fongible ,
  • Jeux d’argents,
  • Cloud décentralisé,
  • Plateformes de marchés prédictifs,
  • Indemnisation automatique des assurés sinistrés,

L’économie des smart contrats en est encore à ses débuts, mais semble promise à un bel avenir.

De nombreuses applications décentralisées dans les domaines de la santé, de l’assurance ou de la supply chain (pharmacie, agroalimentaire, cosmétique, etc.) sont actuellement en plein développement.

Les prochaines années pourraient proposer une organisation très différente de notre version actuelle de contrats papier et d’applications gérées par des personnes de confiance. Ceci nous amènera surement vers une économie dans laquelle les crypto-monnaies joueront un rôle essentiel.

Envie d’en savoir plus  ?

Rencontrez AlternaDom

Nos solutions sur-mesure

Industrie 4.0

Bâtiment intelligent

Escape room

Techno immersives